Cet automne, CAIPS a lancé un programme de mutualisation et de mise en valeur des pratiques pédagogiques développées par ses affiliés dans le domaine de la mobilité et du permis de conduire. Trois réunions ont déjà eu lieu : elles confirment pleinement l’intérêt de cette démarche,, qui permet aux centres de présenter ce qu’ils font (ou souhaitent faire) dans leurs  modules de formation Mobilité ou Permis, d’échanger des idées mais aussi de trouver des réponses en cas de difficulté et de communiquer à CAIPS les points d’attention qui nécessitent un éclaircissement juridique, une interpellation des autorités. 

La première séance, le jeudi 12 novembre, avec 5 participants, portait sur le thème du permis de conduire : on s’y est interrogé sur la pertinence et le contenu d’un test de positionnement susceptible de faire apparaître les besoins des stagiaires désireux d’entrer en formation théorique permis B. En effet, il faut parfois les orienter de manière complémentaire vers du FLE ou de l’alphabétisation pour maximiser leurs chances de réussite à l’examen (voir Caips InfoNet n°310 pour une compte-rendu plus détaillé de cette séance).  

Une seconde réunion a eu lieu le jeudi 20 novembre avec 10 participants, sur la problématique du vocabulaire de la mobilité et du permis de conduire.La difficulté du code de la route et de l’examen théorique, sur le plan du langage et du vocabulaire, a été dénoncée, force exemples à l’appui. Il semblerait que le problème ait déjà été signalé aux autorités entre autres par le centre d’examen de Bastogne (dont un inspecteur estime que le vocabulaire de l’examen est inadapté à 70% de la population), via des courriers restés sans suite à ce jour. Faudra-t-il interpeller la Ministre de l’égalité des chances pour que ce problème soit enfin pris au sérieux par les autorités ? 

En termes de supports de formation, tout le monde s’accorde à trouver le manuel Feu Vert trop compliqué. Un autre manuel existe, qui est plus épuré et plus accessible : “Connaître et Conduire”. Publié par Connaître et Conduire SA, il peut être commandé en ligne sur https://www.connaitreconduire.be, moyennant création d’un compte (il existe un tarif auto-école). Tous les formateurs emploient cependant surtout des fiches, documents, diapositives etc qu’ils réalisent eux-mêmes sur base des manuels pour coller au plus près des capacités de leurs stagiaires. Ils emploient aussi beaucoup le mime, la démonstration corporelle, les déplacements dans l’espace pour matérialiser les règles et les notions à faire comprendre aux stagiaires.

Interrogés sur ce qu’ils aimeraient trouver sur le site web de Mob’In Europe (encore en construction) comme ressources pour les stagiaires et pour eux-mêmes, les participants citent : des infos sur les modifications récentes du code de la route ; des listes de vocabulaire à travailler avec des idées sur les moyens de faire comprendre certains mots ; de petits textes “tirés du réels” (courrier administratif pour une amende, extraits de pages web des sociétés de transport, messages informatifs sur écran ou par haut-parleurs de la SNCB et du TEC, etc.) ; des grilles de mots croisés et des textes à trous. Des fiches seront élaborées par CAIPS et ses partenaires sur ces bases dans les prochaines semaines.     

La troisième réunion du trimestre s’est déroulée ce vendredi 11 décembre avec huit participants. Thème du jour : “apprendre à se situer dans l’espace”. Le travail a cette fois été mené dans une démarche inspirée des référentiels de l’Interfédé : les participants ont identifié plusieurs “activités-clés” (expliquer où l’on se trouve ; trouver un lieu sur un plan papier ou numérique ; évaluer la durée d’un déplacement), et les ont déclinées chacune en compétences distinctes, auxquelles ont ensuite été associés les connaissances et aptitudes à développer pour atteindre la maîtrise de ces compétences. La dernière étape consistait à suggérer pour chaque activité-clé des activités concrètes susceptibles de faciliter l’apprentissage. Après une heure et demie de brainstorming, nous avions jeté les bases de trois fiches pédagogiques déjà bien nourries. En attendant leur finalisation et leur mise à disposition sur le site mobineurope, en voici un exemple : 

Voici les dates et thématiques des prochaines réunions du GT Mobilité & Permis B

  • Quels outils numériques pour travailler la mobilité et le permis de conduire ? Jeudi 21 janvier, 13h30-16h30 – inscription GT 21.01.21
  • Parler avec les stagiaires des risques en matière de mobilité et de conduite – Vendredi 5 février, 9h-12h – Inscription GT 05.02.21 
  • Gestion du stress face aux examens de conduite – Jeudi 25 février, 13h30-16h30 – Inscription Inscription GT 25.02.21 

Céline Lambeau